Sites associés

Aéroforums

Aéroplane de Touraine est adhérent des Aéroforums, indispensable lieu d'échanges sur l'aviation.

31e escadre de bombardement

Équipages dans la tourmente

Le site de Vincent Lemaire sur la 31e escadre, de 1937 à 1942.

Pour l’adjudant Foiny, le meeting de Loches tourne court

6 décembre 1920. Un Nieuport et Sopwith. Pour ses deux jours de meeting, les 5 et 8 décembre 1920,  Loches avait encore un arrière-goût de guerre mondiale. Sûr qu’à défaut de Spad XIII, ces deux avions faisaient une belle affiche. Les deux organisateurs, MM. Compagnon et Labatut, avaient obtenu l’autorisation de faire évoluer le Nieuport n° 8177 immatriculé F-ABGK et le Sopwith n° 1245 F-ABGI (1). Le pilote était Roger Pailloux.

En regagnant Tours après le premier meeting, celui-ci devait être victime d’un accident, le lundi matin, à 10 heures et demie. Le lieu diverge. Il s’agit de Loches selon la Touraine Républicaine, de Cormery (entre Loches et Tours) pour la Dépêche. Peu après le décollage, alors qu’il était à 150 m d’altitude, l’avion glissait sur l’aile et venait s’abattre dans une prairie, au bord de l’Indre.

Le pilote et  M. Compagnon se blessaient dans cet accident : légèrement pour le premier, un peu plus gravement pour le second, victime d’une double fracture de la jambe gauche et de contusions à la tête. Ils devaient tous deux regagner Tours en automobile, pour être hospitalisés aux Dames-Blanches pour l’un, à l’hôpital militaire pour l’autre. La Touraine ne donne pas le nom du pilote. La Dépêche, si. Ce n’est autre que l’adjudant Foiny, le pilote le plus réputé du jeune 31e régiment dans la première moitié des années 20. Jean Foiny aura au moins un autre accident, avant de trouver la mort, à Vouvray en mai 1925.

Cet accident a sans doute renvoyé définitivement M. Compagnon à ses cycles (il vendait des vélos). M. Labatut devait continuer d’organiser des meetings à la tête de l’Aéro-Touriste français.

Didier Lecoq

> Aéroplane de Touraine 2005

(1) La demande se trouve aux archives départementales d’Indre-et-Loire. Le Nie-80 est un Nieuport 12 d’entraînement (début en 1916). Le Sopwith est un 1/2 Strutter 1 A2 (version reconnaissance biplace).

Laisser un commentaire