100 villes, 100 héros, 100 drapeaux dont Maxime Lenoir

La cérémonie en souvenir du début de la Grande Guerre – 100 villes, 100 héros, 100 drapeaux –, s’est déroulée le vendredi 19 septembre à Tours. Dans le reste de la France, l’opération s’est déroulée le 6 septembre dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre. La date n’a pas été choisie au hasard. Elle correspond au début de la bataille de la Marne. Un hommage a été rendu à Maxime Lenoir et à tous les combattants de la Grande Guerre.

Rue Nationale à Tours, musique en tête, pour l’hommage à la mairie. (@ Didier Lecoq)

Cent villes de France, une par département, à l’exception de la Marne qui a retenu deux villes, Reims et Châlons-en-Champagne, et des Pyrénées-Atlantiques avec Pau et Bayonne.

Pour l’Indre-et-Loire, Maxime Lenoir avait été retenu avec le 66e régiment d’infanterie, le Six-Six. Mais faute de pouvoir sortir le drapeau des Invalides, c’est celui du 5e cuirassiers qui a été présenté. La Touraine a deux héros puisque le choix de l’Indre s’est porté sur le capitaine Émile Pougnon, né à Civray-de-Touraine qui a vécu à Saint-Denis-Hors (commune rattachée à Amboise). Il repose d’ailleurs dans le carré militaire de cette ville.

Didier Lecoq

Le compte rendu de la cérémonie dans La Nouvelle République du samedi 20 septembre 2014.

Maxime Lenoir sur Aéroplane de Touraine

En 1915, un pilote vend son avion à l’armée Lire

Le meeting de Maxime Lenoir à Chargé vu par Madeleine Letard Lire

2 millions de fiches de la Croix-Rouge Lire

Maxime Lenoir, un as longtemps porté disparu Lire

14 juillet 2014 A Tours, 100 villes, 100 héros, 100 drapeaux. Lire

Novembre 2015 La tombe de Maxime Lenoir Lire

11 novembre 2016 L’inauguration de l’école Maxime-Lenoir, à Chargé Lire

A propos Didier Lecoq 79 Articles
Journaliste honoraire. Secrétaire général de la rédaction à la Nouvelle République, à Tours, jusqu'en 2020.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*